Sciences de la santé

La prévention du syndrome du compartiment abdominal (SCA) chez les immenses hernies

Virginie Couillard

En interagissant avec divers professionnels de la santé, j’ai compris que la médecine ne s’arrête pas au fait de sauver la vie de quelqu’un, mais elle joue aussi largement dans l’amélioration de la qualité de vie des patients.   

Voilà pourquoi j’ai choisi les hernies massives comme sujet de recherche. Malgré le fait que les chirurgies de réparation de hernies sont la troisième chirurgie la plus performée au Canada, nous en entendons rarement parler. Encore moins des cas extrêmes tels que les hernies à haut risque du SCA. Non seulement voulais-je faire une contribution au développement de techniques de diagnostic et chirurgicales, mais je voulais aussi faire de la sensibilisation par rapport à ce genre de chirurgie auprès de multiples étudiants désirant aller en médecine. Les hernies affectent au-delà de 18.5 millions de personnes, et elles peuvent mener à plusieurs complications, c’est pourquoi il est primordial d’en être conscient et de se faire traiter au besoin. En guise de résultats, la procédure du pneumopéritoine progressif semble très prometteuse en tant que moyen de prévention du SCA et le développement de l’utilisation de MimVista* afin de mesurer les volumes de cavités abdominales et de hernies est en chemin vers la publication dans un journal scientifique.

*MimVista est un logiciel utilisé en radio-oncologie afin de mesurer les volumes des masses cancéreuses. Dans le cas qui nous intéresse, nous l’avons développé afin de l’utiliser chez des patients avec d’énormes hernies caractérisées par plus de 20% de protubérance au niveau des viscères.

Votez pour votre coup de cœur !

+384
Lire la vidéo

11 | 50

11 | 50