Sciences de la santé

Fabrication de canots de cèdre

Edgar Dagenais-Martin

Je suis amateur de plein air depuis mon enfance, et la descente de rivière en canot est une de mes activités favorites. Lorsque l’opportunité d’apprendre comment construire un canot s’est présentée, j’ai saisi l’occasion pour satisfaire ma curiosité. Durant les 10 premières semaines, je me suis renseigné sur les notions de physique de base et de la dynamique des fluides qui régissent la flottaison et le maniement d’un canot. Par la suite, j’ai appris sur le terrain la fabrication de canots de cèdres entoilés (recouverts d’un canevas) en allant dans l’atelier de Canots Lost River, un petit fabricant de canots. J’ai donc appris la technique de pliage à la vapeur, utilisée pour courber les pièces maîtresses des canots artisanaux. J’ai ensuite mené une brève expérience afin de déterminer si les différentes essences de bois présentaient des propriétés de flexion différentes. J’ai donc testé la flexion après trempage et passage à la vapeur de l’épinette, du cèdre, du thuya et du chêne. La conclusion de mon expérience est la suivante : la flexibilité du cèdre et du frêne s’est révélée satisfaisante lors du pliage à la vapeur, alors que l’épinette et le chêne ont fendu.

Votez pour votre coup de cœur !

+10
Lire la vidéo

12 | 50

12 | 50