Sciences pures et appliquées

Recyclage de batteries automobiles au lithium

Andréa Ramage

Comme nous le savons tous, les voitures électriques présentent une solution plus écologique aux voitures conventionnelles. Cependant, avec la popularité croissante de ces voitures au cours des 10 dernières années, un problème survient : que faire de ces batteries après leur vie utile ? En d’autres mots, comment éviter de voir des millions de batteries au lithium atterrir dans nos sites d’enfouissements et trouver une façon de récupérer leurs métaux pour une réutilisation à d’autres fins ? Pour répondre à mes questions, j’ai fait un stage dans une compagnie qui se spécialise en recyclage métallurgique. Solumet utilise de la ferraille issue de différentes compagnies qui utilisent des métaux dans leur processus de fabrication et extrait les métaux de valeur pour la revente. Par l’entremise d’une de leurs nouvelles technologies, j’ai pu observer le recyclage par tamisage et séparation magnétique d’une batterie de voiture au lithium. Certains paramètres ont été rectifiés en cours de développement pour un recyclage optimal. Comme résultat, nous avons observé qu’à partir d’une batterie fabriquée de multiples composantes chimiques et métalliques, on pouvait extraire un produit avec une grande concentration de nickel et de cobalt, qui peut à son tour être utilisé pour la production d’acier inoxydable par exemple.

Votez pour votre coup de cœur !

+3
Lire la vidéo

18 | 21

18 | 21