Sciences pures et appliquées

L’intelligence artificielle au service d’une exploitation minière responsable pour l’économie verte.

Zoé Roosen

L’enjeu environnemental de l’heure est la lutte aux changements climatiques. Cependant, si le XXe siècle fut le siècle du pétrole, le XXIe siècle sera vraisemblablement celui du métal. En effet, la transition d’une économie basée sur les énergies fossiles à une économie basée sur les énergies recyclables va accroître considérablement la demande en métaux et minéraux stratégiques qui est nécessaire aux technologies de production et de stockage d’énergie verte (éolienne, solaire, géothermique). Le défi pour l’industrie minière est donc d’augmenter sa production tout en diminuant son empreinte écologique. À travers une participation à un congrès minier et un stage de 26 jours au sein du projet Cariboo situé en Colombie-Britannique, je me suis intéressée aux méthodes employées par l’industrie pour atteindre ses objectifs en développement durable, ou ESG (environnement-social-gouvernance). Le stage s’est déroulé dans les différentes divisions, soit l’exploration, l’extraction souterraine, l’usine de traitement, les relations avec la communauté et les Premières Nations ainsi que l’environnement. Certaines méthodes à base d’intelligence artificielle sont utilisées pour réduire la consommation en hydrocarbures, en énergie, en eau et en superficie de territoire impacté. Une des plus efficaces et prometteuses est le tri de minerai à base de capteurs (« sensor-based sorting »).

Votez pour votre coup de cœur !

+5
Lire la vidéo

19 | 21

19 | 21