Sciences pures et appliquées

Science comportementale, programmation et neuroscience

Emmanuelle Desroches

Avec ma recherche, je cherchais à démontrer des phénomènes de science comportementale en lien avec l’économie par moi-même pour ensuite les relier à la neuroscience avec la recherche que j’ai effectuée en partie lors des 10 premières semaines de mon projet. J’ai choisi ce projet de recherche parce que le cerveau a toujours été un engin qui a piqué mon attention. De plus, l’ajout de l’aspect programmation est venu me lancer un beau défi en plus de me permettre d’appliquer des connaissances acquises antérieurement. À travers mes recherches et mon questionnaire, j’ai réussi à démontrer 6 phénomènes : l’aisance cognitive, la perte et le gain, l’effet de dotation, l’aversion aux pertes, la négligence du dénominateur et la théorie des perspectives. J’ai ensuite pu lier chacun d’eux à la région du cerveau qui devrait être activé lorsqu’un adhère au phénomène.

Votez pour votre coup de cœur !

+2
Lire la vidéo

5 | 21

5 | 21