Individu, droit et société

Du bonheur même dans leur malchance

Juliette Rochefort

Le but de ma recherche était vraiment de montrer que même dans les moments plus difficiles, il y a des manières de rester positifs et non juste voir le négatif. Une des raisons pour lesquelles j’ai choisi les enfants comme participants à ma recherche est parce que j’admire beaucoup leur créativité, leur manière de penser, etc. Ces derniers ne cherchent pas à voir les choses de manière plus rationnelles, ils agissent beaucoup avec leur cœur, et dans des moments difficiles c’est beau de les voir agir et se rappeler qu’il y a du positif à tout. Un des aspects qui m’a énormément motivé durant ce projet est le fait que depuis maintenant un an, notre vie a pris une tournure totalement différente, et c’est souvent difficile pour plusieurs de garder le sourire au visage.  Ce processus m’a permis de remarquer que plusieurs enfants se trouvent de nouvelles passions, se changent les idées dans les moments plus difficiles, donc ça fait ressortir des côtés d’eux-mêmes qu’ils ne connaissaient pas. Plusieurs considèrent donc leur maladie comme un « obstacle » essentiel à leur vie et aucun n’aurait fait les choses autrement.

Votez pour votre coup de cœur !

+2
Lire la vidéo

19 | 21

19 | 21