Administration internationale

La jeunesse québécoise et immigrante en pandémie

Elsa Jutras Vigneault

La santé mentale est depuis longtemps un enjeu qui me touche particulièrement. Lorsque la pandémie de la covid-19 a débuté, je me suis rapidement inquiétée sur les impacts que cet événement pourrait avoir sur la santé mentale de la population et tout particulièrement celle des jeunes, qui ont déjà une certaine vulnérabilité à cet égard. Voyant que la situation perdurait, j’ai su qu’il était essentiel d’analyser les conséquences mentales des récents événements afin de mieux adresser les problématiques actuelles et futures chez les jeunes. J’ai également choisi de m’attarder au cas des jeunes immigrants, puisque les défis vécus par cette population sont multipliés en ce moment et que les études à ce sujet sont encore trop peu nombreuses. Mes résultats ont par ailleurs confirmé la nécessité de cette recherche; les réponses du sondage ainsi que les avis d’experts démontrent que la pandémie a notamment augmenté l’anxiété, la démotivation scolaire et la fatigue. L’engouement pour la question chez les jeunes et leurs témoignages ont mis en lumière le désir des adolescents d’obtenir une voix et de s’exprimer sur leurs défis quotidiens, ce que j’ai cherché à leur offrir au travers de ma plateforme « Priorité aux jeunes ».

Votez pour votre coup de cœur !

+8
Lire la vidéo

17 | 17

17 | 17